Bandeau site Politproductions

Alessio Rastani: fausse nouvelle!

Première de couverture du livre de Marc Roche : La Banque ou Comment Goldman Sachs dirige le monde (Albin Michel, septembre 2010).

[issu de Politproductions : commentaire de Phi2012 à Comment Goldman Sachs dirige le monde]


... si les dirigeants de Goldman Sachs comprenaient vraiment le mal qu'ils sont en train de faire, il faudrait croire au diable!.... Mais en même temps ils voient très bien les conséquences de leurs spéculations. Et l'on sait tout cela. Aussi ne peut-on que s'étonner du buzz engendré par l’interview d’Alessio Rastani lundi à la BBC, soi-disant trader et vrai trader à son compte, semble-t-il bien, d'après les vérifications du net.

Cet opérateur spéculateur, pour l'appeler d'un nom qui fasse sens en français, a donc déclaré qu’il «rêvait» toutes les nuits d’une récession («J’ai une confession à faire: je vais au lit tous les soirs et je rêve d’une autre récession [...]. Personnellement, j’ai rêvé de ce moment depuis trois ans» — AFP | 27.09.2011 | 19:17), et que «la plupart des traders se fichent de savoir comment [...] la situation va être résolue. Notre boulot, c’est de faire de l’argent» (idem).

Jusqu'ici rien de très original, si ce n'est un aveu cynique de ce que l'on pouvait présumer de ce que pensait tout bas tout trader. Mais Rastani a ajouté que «Les gouvernements ne dirigent pas le monde, Goldman Sachs dirige le monde. Goldman Sachs s’en fiche de ce plan de sauvetage, tout comme les importants fonds spéculatifs» (idem). Et ce sont ces propos qui auraient créé le buzz! Mais, comme en témoigne ici Politproductions, Marc Roche avait déjà dit tout cela, à l'écrit et à l'oral (écouter), sans que la planète ne s'en émeuve... Allez donc comprendre!

 

 

Commentaires

Plongeon au coeur de Goldman Sachs

Goldman Sachs - Les nouveaux maîtres du monde ?

(Documentaire réalisé par Jean-Luc Léon - 2011)

Comment Goldman Sachs, petite maison de courtage fondée en 1869 par un immigré allemand, est-elle devenue la banque d'affaires la plus puissante du monde ? La première chose que l'on apprend chez Goldman Sachs c'est que l'on ne doit pas parler de Goldman Sachs. Les anciens ont peur, les stagiaires se cachent. Depuis décembre 2006, les banquiers de Goldman Sachs savaient qu'une crise financière se préparait et ont largement tiré profit de cette précieuse information. Les Américains, eux, en ont subi les conséquences et commencent à se réveiller. Ce plongeon au coeur de l'une des plus grandes institutions de Wall Street permet de lever le voile sur les méthodes de la finance mondiale.

Plus les agissements des ban­­ques d'affaires mondia­les sont mis au jour, plus l'ahurissement le dispute à la colère. Mené comme une enquête policière, le do­cu­mentaire Les Nouveaux Maî­tres du monde ne déroge pas à la règle, malgré une cons­truction parfois un peu brouillonne. Son objet d'é­tu­de : la puissante banque d'affaires Goldman Sachs, au­trefois surnommée « la Tor­tue » pour sa prudence, et au­jourd'hui symbole d'un sys­tème amoral, voire illégal. Comment cette mue a-t-elle été rendue possible ?

S'appuyant sur les précieux témoignages de journalistes, politiques, financiers, le réalisateur Jean-Luc Léon revient sur la mise en place et le cynisme des méthodes employées - comme vendre des titres sur l'effondrement desquels on parie parallèlement. Mais le documentaire est le plus percutant quand il s'alarme de la quasi-impossibilité de faire marche arrière. Effectuées hors Bourse, de plus en plus de transactions échappent en effet à tout contrôle. Et l'influence de Goldman Sachs s'avère considérable : les campagnes électorales de nombreux politiques américains sont financées par la banque, alors que ses anciens lieutenants occupent des postes stratégiques, aux Etats-Unis et à l'étranger. Quelle fonction a donc occupée, de 2002 à 2005, Mario Draghi, le tout nouveau président de la BCE ? Vice-président européen d'une banque nommée Goldman Sachs...

Par Lucas Armati
Pour http://television.telerama.fr

La vraie vidéo du message d'Alessio Rastani

Pour voir la vidéo cliquer sur ce lien et regarder à partir de 4'20.

Goldman Sachs et crise grecque

Oui, Marc Roche montre très clairement la responsabilité directe de Madame Loudiadis dans la crise grecque dont la grande spéculation est la principale cause.

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.