Mentir à la presse, un péché véniel selon Marine Le Pen

Soumis par Anti-marionnettiste le lun, 2013-12-02 23:57

Pinocchio fait le pas de l'oie

«Péché véniel!». C'est en ces termes cyniques et peu laïques que Marine Le Pen a justifié au micro de Ruth Elkrief (BFMTV) le mensonge effronté de Paul-Marie Coûteaux à la presse. Aucun regret. Rien de très grave, rien que de banal, pas l'affaire du siècle! Florian Philippot avait déjà essayé de le dire à Maïtena Biraben au cours de l'émission qui a révélé le mensonge du recruteur du FN; mais sa langue avait fourché: «Vous n'avez jamais eu devant vous un homme politique qui ne vous a pas menti?»...

Plus grave, lorsque Ruth Elkrief l'interroge sur l'écart entre la réalité du FN et sa vitrine en train de se fissurer, Marine Le Pen s'en prend à la journaliste en incriminant son comportement...

Le parti des Le Pen recommence à montrer son vrai front quand son fard fond sous les feux enfin allumés des médias... Et heureusement, car dans la République le racisme, la xénophobie, le mensonge sont des "péchés" mortels!

Commentaire(s)

Polit'producteur (non vérifié)

ven, 2013-12-06 16:23

La langue de Philippot fourche, et Marine Le Pen bafouille, quand même un peu gênés aux entournures les "purs" du FN