Bandeau site Politproductions

COMMUNISTES dans la campagne électorale pour les européennes 2014

Deux interventions de «COMMUNISTES» dans les médias de la Campagne officielle des élections européennes: Aline PORNET, qui conduit la liste Massif central - Centre, et Antonio SANCHEZ, secrétaire national et tête de liste pour la région Est.

«COMMUNISTES» s'engage dans la campagne pour les élections européennes de 2014. Il présente six listes. Son bulletin de vote est à télécharger sur son site ICI. Le mode d'emploi de ce bulletin est expliqué ICI.

Vous pouvez également consulter ou télécharger sur son site les professions de foi et les articles qui portent directement sur cette élection et dont nous vous proposons ci-dessous les plus récents au format pdf:

Comment voter « COMMUNISTES »

Pour balayer tout ça, Votez pour Communistes

Le Front National, c’est le 3ème fer au feu du capitalisme en France

L'Union Européenne au service des fusions-acquisitions des multinationales

Les violons de l'Europe

Non à l’Europe capitaliste: le 25 mai le vote pour
« Communistes »

A lire ici Communiste Hebdo N° 110 (mai 2014)

Commentaires

Christine Picavez, tête de liste aux européennes 2014

Christine Picavez, tête de liste « Communistes » aux européennes du 25 mai, interviewée par TV Vendée. (Diffusé le 18 mai).

Européennes 2014 : Forte mobilisation de "Communistes"

Hebdo N° 353 - Semaine du 25 mai au 01 juin 2014

29-05-2014

«Les semaines de campagne ont été un moment de très forte mobilisation des adhérents de Communistes aidés aussi par de nombreux sympathisants. Ce travail a été décisif, d’autant plus qu’il devait suppléer à l’impossibilité pour notre parti de faire imprimer les circulaires et bulletins de vote du fait de leur coût exorbitant.

Des centaines de milliers de circulaires et journaux ont été diffusés dans les entreprises et les quartiers populaires (par exemple Renault Truck dans le Nord-Ouest, Airbus dans l'Ouest, dans tous les bureaux de Poste à Paris, à l’Université de Paris Jussieu, etc.), lors des manifestations des fonctionnaires, des cheminots. Elles ont été déposées dans les boîtes aux lettres des quartiers populaires.

Nos adhérents ont multiplié les contacts avec leurs collègues, les amis, les voisins, leurs connaissances. Ils leur ont remis la circulaire, nos bulletins de vote. Nos cellules ont organisé de nombreuses discussions, des rencontres. Nos candidats ont tenu des conférences de presse peu ou pas reprises par les médias régionaux.

Notre site qui a animé la campagne électorale quotidiennement a développé nos explications et nos arguments. Il a publié les circulaires des régions et les bulletins de vote qui pouvaient être téléchargés. Notre hebdomadaire a relayé les publications de notre site.

Le passage dans les médias de notre Secrétaire National Antonio Sanchez et d'Aline Pornet membre du secrétariat eut des effets très positifs.

Nos militants ont déposé des bulletins de vote dans des mairies et bureaux de vote (Par ex. dans le Massif-Central-Centre plus de 5000 bulletins, dans Nord-Ouest plus de 10000 bulletins, dans l’Ouest 9000 bulletins, etc.). Les collages sur les panneaux électoraux ont aussi été un moment de forte mobilisation.

Les résultats ont montré que notre audience progresse. Notre position anticapitaliste sans ambiguïté que nous sommes les seuls à développer rencontre un écho grandissant.

 Notre Comité National qui se réunit samedi 31 examinera la situation après les élections et nos résultats. Notre site en rendra compte.»

Après les élections européennes. Communiqué de Communistes

27-05-2014

«Communistes remercie les milliers d'électrices et d'électeurs qui ont utilisé le seul bulletin de vote ouvrant une perspective politique claire: en finir avec le capital.

Malgré les difficultés liées au coût exorbitant de la campagne électorale entraînant l'impossibilité pour notre parti à faire face aux dépenses d'impression des bulletins de vote et des circulaires, malgré le black-out des médias, l’obstruction par endroit des préfectures, les voix qui se sont portées sur les listes Communistes ont progressé de manière significative. C'est un encouragement pour notre parti à poursuivre la lutte contre le capitalisme et tous ceux qui le servent, à poursuivre le développement du parti révolutionnaire dont la classe ouvrière et tout le peuple ont besoin. La très forte abstention, le score des tenants actuels du pouvoir marquent le rejet profond de la politique actuelle.

Les résultats des élections montrent clairement que le capital dispose de trois fers au feu pour exécuter ses directives. Le Front National qui a fait l'objet d'une promotion médiatique sans égale utilise la colère, le mécontentement, les difficultés de vie de la population pour faire croire qu'il est un recours alors qu’il est lui aussi un parti du capital.

Le parti socialiste au pouvoir, ses alliés écologistes, la droite et ses complices, sont tous d'accord pour poursuivre la politique d'austérité imposée aux peuples d'Europe dont le nôtre. Dès lundi, Hollande a annoncé qu’il allait poursuivre et accentuer la même politique en France. Le Front de gauche de plus en plus en difficulté tente de mener le peuple dans une impasse en proposant une Europe sociale sans s'attaquer aux racines des problèmes économiques et sociaux : l'existence du capitalisme.

Les gérants du capital qui sont tous sous les ordres des multinationales l’ont annoncé : il faut poursuivre et accentuer cette politique. Les nations représentent un obstacle au développement du capital, les faire disparaître, voilà l'objectif poursuivi.

Communistes est le seul parti révolutionnaire. Il combat le capitalisme partout. Il est le seul à proposer des coopérations en Europe, respectant l’indépendance des nations et la souveraineté des peuples, le droit de décider eux-mêmes de leur destin, des coopérations excluant toute compétition ou domination d'un État sur l'autre, une politique de paix.

Il est urgent de lutter pied à pied, jour après jour, pour faire reculer et abolir le système capitaliste qui écrase les peuples, supprime ses acquis sociaux, s'accapare ses richesses pour augmenter ses profits.

La lutte de classe est la seule voie possible pour y parvenir en France comme ailleurs.

Nous invitons toutes celles et ceux qui ont voté Communistes à venir le rejoindre et le renforcer pour développer les idées révolutionnaires et organiser les luttes.»