Bandeau site Politproductions

Censure sur Yahoo!?

Berlin, Opernplatz (place de l’Opéra), 10 mai 1933, autodafé nazi. 20 000 livres sont brûlés.

 Sur « Questions/Réponses », le forum de Yahoo !, la question suivante a été posée en décembre 2010 :

« Avant de qualifier le FN de parti nazi, ne faut-il pas reconnaître son épaisse et crasse nullité ? ».

« gilles g » a répondu :

« Chacun peut avoir son point de vue, mais que dire quand ce parti dépasse 17% des électeurs à l'élection présidentielle ? En démocratie seuls les électeurs décident... »

Réponse bien sûr à courte vue. Le nombre de voix n'a jamais été un critère de justesse ni de justice. Les innocents du couloir de la mort aux USA en savent quelque chose, l'affaire Galilée en porte également témoignage et le monde d'après 1934 la terrible mémoire. Rappelons que Hitler obtint 89% des voix au référendum du 19 août 1934 sur la fusion des fonctions de chancelier et de président du Reich qu'il avait décidée dès la mort de Hindenburg le 2 août (selon une interprétation fallacieuse de la loi consitutionnelle de Weimar) et qui fit de lui le maître absolu de l'Allemagne.

La démocratie n'est réelle (le peuple ne décide vraiment, en connaissance de cause) que si, entre autres conditions, les libertés civiles d'expression et d'opinion sont garanties. Ce sont ces libertés dont au lendemain de l'incendie du Reichstag le 27 février 33 (cf. Waarde kameraad de van Ruud de Heus, 1967) Hindenburg décréta la suspension à la demande d’Hitler. Voici ce que déclara Otto von Meissner, secrétaire particulier d’Hindenburg et de von Papen, lors du procès de Nuremberg :

« Restriction de la liberté personnelle, du droit à l’expression d’opinion, incluse la liberté de parole, des droits de s’assembler et d’association, et violations du caractère privé de la poste, des communications téléphoniques et télégraphiques, droit de perquisition des maisons sans ordre de perquisition, ordres de confiscations de même que de restrictions à la propriété, tout ceci est autorisé au-delà des limites légales prescrites habituellement. »

Aussi est-il particulièrement étonnant pour ne pas dire inquiétant que Yahoo! ait supprimé une autre Question qui, elle, avait trait à certaines similitudes entre le FN et le NSDAP, au motif que cette question ne respectait pas la Charte d'utilisation de son forum. Rien ne semblait pourtant aller contre elle ni dans l'article de Politproductions.com (Le jeu des différences entre le FN et le NSDAP) qui avait inspiré cette question ni dans les 3 réponses que lui avaient apportées les internautes. Ajoutons que l'article est en partie un commentaire des Origines du totalitarisme de Hannah Arentd qui fut proscrite par les nazis et dont le nom figure à Berlin sur l’un des livres de la sculpture commémorant à l’entrée de Bebelplatz (anciennement Opernplatz, Place de l'Opéra) l’autodafé qui y eut lieu le 10 mai 1933.

Une demande d'explication a été adressée à Yahoo! (France) qui n'a pas la réputation d'un censeur mais qui n'a cependant pas répondu.

Voici les dernières traces de la question supprimée :

Questions/Réponses sur Yahoo!

Questions/Réponses sur Yahoo!

Commentaires

Yahoo est à la botte de la droite

YAHOO EST A LA BOTTE DE LA DROITE

Question probablement résolue...

Il semble que ce ne soit pas l'article de Politproductions qui a été censuré, mais l'auteur de la Question le concernant, un sinistre troll.

Cf. http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20100923083412AAvMiox

De toute façon, ce site communautaire est d'un niveau lamentable qui ne mérite pas tant d'attention, même s'il reste vrai que Yahoo a pu jouer un rôle néfaste pour la liberté d'expression et qu'il faut le dénoncer.

Yahoo a bel et bien «la réputation d'un censeur»

Internet sous surveillance. Dessin de Patrick Chappatte.

Yahoo a bel et bien «la réputation d'un censeur». Il a été poursuivi pour complicité avec la censure chinoise.

«La World Organization for Human Rights, une organisation américaine de défense des droits de l'Homme, vient d'entamer des poursuites judiciaires à l'encontre de Yahoo, rapporte Associated Press. L'organisation reproche au géant du Net d'avoir fourni des informations au gouvernement chinois pour l'aider à arrêter des cyberactivistes opposés au régime en place.»

LIRE LA SUITE

 

Portrait de Frondeur

Yahoo la contre-manifestation

Il y a plus récent encore : «Le géant du web empêchait l'envoi de messages appelant à rejoindre la manifestation de Wall Street. Accusé de "censure apparente", Yahoo! s'excuse». Lire la suite. Là encore la question a été «résolue» sans réelle  justification...

« Rien ne sert de frapper fort, il suffit de frapper juste »

Nietzsche censuré sur Yahoo!

Pas la réputation d'un censeur?

Voir CECI et encore CELA.

En vérité, ce n'est pas Yahoo! lui-même qui censure, mais quelques membres demeurés de la communauté du «site communautaire» Réponses/Questions ...