Bandeau site Politproductions

Trois messages pour Lise, professeure martyre

Portrait de Prof

Dessin d'Antoine Chéreau sur la réduction du service public dans l'Éducation nationale.

« Lise a dit en s'enflammant : "je le fais pour Vous" »

 

Subject: lettre d'un collègue de Jean Moulin

Bonjour

Notre collègue du lycée Jean-Moulins à Béziers qui s'est immolée est décédée. Nous sommes tous bouleversés voire traumatisés. Nous sommes en AG depuis 2 jours et avons refusé d'accueillir les élèves en classe, et décidé une grève illimitée jusqu'à ce que les responsabilités soient établies.

Voici notre programme :

Lundi 17, matin 8h AG, après-midi marche blanche silencieuse avec un bandeau noir à Béziers

Mardi matin AG, 14H départ pour une manifestation académique au rectorat de Montpellier

Mercredi: obsèques ?

Jeudi 10h débrayage, commémoration de ce drame dans tous les établissements de France.

Nous souhaitons une mobilisation générale pour que la souffrance au travail cesse et que de tels drames ne se renouvellent plus.

PS : Lise a dit en s'enflammant : "je le fais pour Vous"

Luc Chatel a menti, elle n'était pas suivie médicalement, ni fragile, mais consciencieuse, compétente, aimant son travail et courageuse.

Nous comptons sur Vous tous.

Merci de diffuser ce mail à toutes vos connaissances afin d'alerter l'opinion, pour que l'éducation nationale ne devienne pas France-telecom...

F. PERU, lycée Jean-Moulin-Béziers

Cf.http://www.midilibre.fr/2011/10/14/beziers-l-enseignante-qui-s-etait-immolee-par-le-feu-est-decedee,402372.php

*        *

*

De : Ch. B.

Objet : Béziers

Date : 16 octobre 2011 12:21:53 HAEC

À : Undisclosed

Se suicider en s’immolant dans un établissement scolaire n’est pas qu’un simple fait divers.

Je n’ai jamais travaillé avec Lise, je la connaissais.

Un drame a ébranlé sa famille. Elle semblait aller mieux.

Je ne sais rien de ce qui s’est passé en début de semaine mais nous savons tous que nos conditions de travail se détériorent et que si nous présentons la moindre faiblesse, notre métier peut devenir insupportable. Nos administrations sont débordées, leur écoute et leur soutien ne sont souvent que théoriques et elles doivent  éviter les vagues !

Aussi il faudrait que tous ensemble nous réagissions à ce cri.

Porter un brassard noir jeudi ?

*        *

*

 17/10/2011

 

 

 

Cher(e) collègue,

Le décès à Béziers de notre collègue de mathématiques, consécutif à son immolation par le feu dans l'enceinte de son lycée, provoque une très vive émotion et une très grande tristesse dans toute la profession.

Le SNES, le SNEP et le SNUEP tiennent à exprimer leur solidarité avec la famille, les proches, tous ceux qui ont connu cette collègue et s'associent à leur douleur.

Les réactions nombreuses au drame qui vient de se produire, le lieu où il s'est déroulé, attestent d'un malaise grandissant des enseignants, confrontés à un déni de leur professionnalité, ayant de moins en moins de prise sur un travail saturé de prescriptions et d'injonctions. Entre les réformes contestées, les manques en matière de formation, la dégradation des conditions de travail et les pressions des hiérarchies, c'est bien toute une profession qui est sujette aux tensions, un métier qui est fragilisé. Il s’agit d’un problème collectif.

Les syndicats du second degré de la FSU appellent de ce fait l'ensemble des personnels des collèges et lycées à manifester leur sympathie envers notre collègue et sa famille en se réunissant en salle des professeurs et en observant mercredi matin prochain une minute de silence en salle des professeurs avant de prendre en charge les élèves, en exigeant du ministre une demi journée banalisée de concertation.

Pour information l’AG du lycée Jean Moulin de Béziers, réunie ce lundi matin appelle :

 

 – à une marche blanche à Béziers mardi après-midi

 –à une marche blanche académique à Montpellier mercredi à 15H

Cordialement

Frédérique Rolet, Roland Hubert, Daniel Robin

 


 

Lire aussi sur Politproductions: Une enseignante se suicide près de Nice ; Suicide de Nathalie Filippi: les accusations de ses proches et les contre-feux des institutions

Commentaires

Pétition "Stop à la casse des profs et de l'école"

Le malaise enseignant – C’est depuis longtemps une réalité mais les signes forts de ce problème majeur sont de plus en plus présents … et pressants. Le drame de Béziers est un symbole, mais partout on entend, de plus en plus fort, que les enseignants n’en peuvent plus. Ils veulent quitter le navire car ils ne se sentent aujourd’hui plus soutenus et estiment que leur mission d’enseignement est de plus en plus compliquée face à la démobilisation générale au niveau de l’éducation.

Comment rester motivé quand de moins en moins on reconnaît clairement votre place, quand il faut se débattre chaque jour pour se faire respecter des élèves et parfois des parents, pour trouver la force de se dire « Je vais y arriver, je vais enseigner » (c'est-à-dire faire son métier !), tout cela au nom d’une vocation qui trouve pour écho la stigmatisation par la « sécurité de l’emploi » et les vacances !?

Mais être prof, ce n’est pas cela … en tous cas, pas que cela … Il y a un véritable problème de repères dans lequel, profs, parents et élèves se perdent. L’administration n’apporte pas les réponses adéquates pour que chacun sache où il va. Or, il faut des actes et des gestes forts. Il faut que la communauté toute entière redéfinisse l’école avec son rôle fondamental, ses moyens, ses attributions, son code. L’école peut et doit changer … car la société a changé. Faire changer l’école pour qu’elle puisse accompagner ladite société vers les défis de demain. Il faut que chacun retrouve sa place et ses responsabilités, et la responsabilité des candidats à l’élection présidentielle est de nous dire clairement leur vision de l’école et ainsi mesurer si oui ou non ils ont perçu combien son univers a changé. Pour les interpeller, le collectif « Éducation, c’est quand qu’on va où ? » porte une pétition :

« Stop à la casse des profs et de l’école ».

Vous pouvez la signer et la faire connaître !

Il convient de donner les leviers nécessaires aux personnels d’éducation comme on les nomme afin que parents, élèves, administration et personnels de l’éducation nationale travaillent ensemble, chacun avec sa place délimitée et ses responsabilités.

L’école est un pilier de la République, le mur porteur de la Nation. Les enjeux sont énormes. Il faut se mobiliser !

Signons la pétition ! N’attendons pas que le monde nous change pour vouloir changer le monde !

http://www.wix.com/jairockkpaul/stopcasseprofsecole