Mali Ko - Pour le Mali, une chanson de Fatoumata Diawara

Soumis par Res Publica le jeu, 2013-01-31 01:38

Fatoumata Diawara, chanteuse, guitariste, comédienne malienne, a réuni près de quarante artistes venus de toutes les régions du Mali (dont Amanar de Kidal, Afel Boukoum de Niafunké, Bassekou Kouyaté de Ségou,... Amadou et Mariam, Oumou Sangaré, Toumani Diabaté, Tiken Jah Fakoly, ...) pour chanter Mali Ko («Pour le Mali» en bambara, la langue nationale du Mali), une chanson qu'elle a d'abord composée comme une "arme" pour la paix et l'unité au Mali et que chacun a ensuite enrichie selon sa propre expérience de la situation tragique que connaît aujourd'hui son pays.

Au micro de Patrick Cohen à Bamako, le 17 janvier, jour de la présentation de Mali Ko au public, Fatamatou Diawara a dénoncé le traitement imposé par les jihadistes aux hommes et surtout aux femmes du nord du Mali. Elle a aussi déploré que ses «frères musiciens» y soient empêchés d'exercer leur art, privés de studio, de maison, d'instruments même, qui sont «détruits», alors que «sans la musique le Mali ne serait plus le Mali».

Voir le reportage de l'ORTM sur le lancement de Mali Ko :

Ecouter Fatamatou Diawara sur France Inter :

Commentaire(s)